NEW - NOUVEAU RAPPORT DE LA CELLULE D'EVALUATION DES SOINS PALLIATIFS - 24 mai 2018

Le rapport d’évaluation des soins palliatifs transmis à Mme la Ministre Maggie De Block en décembre 2017 est enfin disponible en ligne et accessible à tous.
Cliquez ici pour accéder au rapport 2017.

La FWSP, membre actif de la CESP, a défendu au sein de ce rapport plusieurs axes.

 

Pour la FWSP, il est important que, quelle que soit l’autorité compétente en termes de financement des structures, le patient, sa prise en charge et la qualité de son accompagnement restent au centre des réflexions et des décisions.

Par ailleurs, la charge de travail des équipes spécialisées de soins palliatifs (équipes mobiles intra-hospitalières, équipes d’accompagnement multidisciplinaires, unités) s’est fortement accrue ces dernières années, et ce pour diverses raisons : vieillissement de la population, augmentation de la prévalence des maladies chroniques, soutien des équipes palliatives aux prises de décisions de fin de vie et réflexions éthiques liées à celles-ci, dissolution du tissu social… Au vu de ces évolutions, il est primordial que des moyens suffisants soient accordés pour maintenir, stabiliser et renforcer les équipes de soins palliatifs spécialisées. Il en va de la qualité des soins palliatifs octroyés (ex : contrôle des symptômes et de la douleur, soutien aux patients atteints de démence, accès à toutes les demandes…).

Enfin, il existe actuellement un vide institutionnel pour certains patients (ex : patients jeunes avec une durée de vie de plusieurs mois et qui ne bénéficient pas d’aides ou de suivis à domicile). Une solution pour ces personnes serait de proposer un système « Middle Care ». Le système palliatif belge devrait donc être enrichi par de nouvelles structures qui permettraient d’accueillir des malades dont l’état ne requiert pas l’infrastructure d’un lit d’unité mais qui sont incapables de séjourner à domicile ou dans un lit MRS suivant les normes actuelles.