Prochainement

09 dcembre 2019
Gouverner le soin, soigner à contre-courant -  de la contradiction à la réalisation
13 dcembre 2019
La mort, parlons-en tant qu'il fait beau ! -  conférence de Gabriel Ringlet
18 dcembre 2019
Sois Belge et tais-toi ! Rire jaune rouge -  au profit de Domus, équipe d'accompagnement multidisciplinaire de soins palliatifs à domicile en Brabant wallon

Nos annuaires

Je cherche :

  • Enfants et maladie grave






UNE IDENTIFICATION PLUS PRECOCE DU PATIENT PALLIATIF AVEC L'ECHELLE PICT - 20 novembre 2018

La Fédération Wallonne des Soins Palliatifs se félicite de la publication au Moniteur belge de critères permettant d’identifier un patient palliatif à un stade plus précoce de sa maladie (AR du 21 octobre 2018).

L’échelle PICT, élaborée dans le cadre d’une collaboration entre le secteur palliatif et les universités*, est simple d’utilisation pour les prestataires de soins. Alors que la première question de l’outil évalue directement la vulnérabilité du patient ("Seriez-vous surpris si votre patient venait à décéder dans les six à douze prochains mois ?"), les deux questions suivantes se réfèrent à des critères de fragilité et d’incurabilitéL’échelle PICT permet de se détacher du critère d’espérance de vie de moins de trois mois, qui était jusqu’à présent déterminant pour l’accès aux soins palliatifs et aux différentes aides pour les patients palliatifs.

La FWSP espère que les modalités d’utilisation de cet instrument seront rapidement définies, et ce parallèlement à l’adaptation des critères d’accès aux différentes aides (forfaits palliatifs, remboursement des prestations médicales, critères d’intervention des équipes palliatives…). De même, la FWSP attend que la seconde partie du PICT puisse également être rapidement opérationnelle, afin de pouvoir offrir des soins palliatifs, de manière progressive et adaptés aux besoins des patients, conformément à la loi votée à l’unanimité…

* Etude PICT – Desmedt M., Identification du patient palliatif & attribution d’un statut lié à la sévérité des besoins : de l’usage d’un nouvel outil, le PICT, Cliniques universitaires Saint-Luc, 2016.

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 Suivant > Fin >>

Page 4 sur 4