Accueil Aides et soutien Organiser le retour à domicile
De l'hôpital au domicile Imprimer Envoyer

Il arrive souvent que le patient hospitalisé émette le désir de rentrer à son domicile pour y vivre les derniers moments de sa vie. De plus en plus d’initiatives sont mises en place pour rendre ce retour possible.
  
Un élément essentiel qui peut rendre possible le retour à domicile du patient est évidemment la présence d'un entourage familial disponible (ou des voisins ou des amis), suffisamment informé des conditions du retour et en acceptant les réalités.

Il arrive que des patients isolés choisissent de rentrer à la maison ; l’entourage est alors suppléé par le réseau professionnel …
  
Le service social de l’hôpital se charge généralement de prendre tous les contacts nécessaires, et de mettre en place tout ce qui peut faciliter un retour à la maison dans les meilleures conditions.
 

A domicile :

  
La constitution de l’équipe soignante du domicile est laissée au libre choix du patient :
  • Le médecin de famille est le référent central. Sa présence et sa disponibilité sont une condition essentielle pour rendre possible la fin de vie à domicile. Si le patient n’a pas de médecin, le service social hospitalier, un service de soins à domicile ou son réseau de connaissances pourra lui en référencer un.
  • Le plus souvent, le patient aura besoin du passage d’un(e) infirmier(e), une ou plusieurs fois par jour. S’il n’en connaît pas, son médecin traitant peut lui en recommander un(e) avec le/laquel(le) il a l’habitude de travailler. Des coordinations de soins existent pour aider à la constitution de l’équipe soignante (infirmières, gardes malades, aides familiales,…) et au prêt de matériel.
  • Les aides familiales peuvent être renseignées par un service spécifique ou par la coordination de soins ; il en va de même pour les gardes malades.
  • Le matériel peut être obtenu dans un centre de prêt ou via une coordination de soins.
  • Il existe également des structures qui forment et accompagnent des bénévoles pour le suivi de patients palliatifs à domicile.

   
Du point de vue administratif :

  
Le patient en soins palliatifs à domicile a droit deux fois à l'octroi d'un forfait financier de 652,53€ (au 01/01/2017) indexé annuellement.
 
Ce forfait lui est attribué sur base d'une demande complétée par son médecin traitant qui atteste que son patient est effectivement en soins palliatifs et réunit différentes conditions. Ce formulaire doit être envoyé au médecin conseil de la mutuelle du patient. Une fois la demande acceptée par la mutuelle, elle ouvre également le droit au remboursement des frais médicaux et de kinésithérapie. 
   
Lorsque le forfait palliatif est accordé, le patient peut également obtenir le remboursement des soins infirmiers (un document doit être complété par l’infirmier et envoyé au médecin conseil de la mutuelle).
  
Certaines mutuelles accordent également des avantages qui leur sont spécifiques. Le mieux est de se renseigner directement auprès du service.
  
Il existe dans chaque province une équipe de soutien (équipe pluridisciplinaire spécialisée en soins palliatifs) qui a pour missions d’informer, de soutenir et de faire le lien entre les intervenants, le patient et son entourage.