Actualités

LE PARLEMENT WALLON A VOTE LE DECRET RELATIF A L'ORGANISATION DES SOINS PALLIATIFS A DOMICILE - 2 mai 2019

Suite à la 6ème réforme de l'Etat, l'organisation des soins palliatifs à domicile est passée des mains de l'Etat fédéral à celles du pouvoir régional wallon. Dans les faits, la Wallonie se devait d'intégrer cette compétence dans sa législation. C'est aujourd'hui chose faite ! Le Parlement wallon, en séance du 29 avril 2019, a approuvé le projet de décret de la Ministre wallonne de la Santé insérant des dispositions relatives aux soins palliatifs dans le Code wallon de l’Action sociale et de la Santé.

Il faut souligner que ces textes ont été adoptés à l'unanimité et clôturent de belle manière la fructueuse collaboration entre les représentants du cabinet de la ministre Greoli, le personnel de l'AViQ et les membres de la Fédération Wallonne des Soins Palliatifs. Que tous ces intervenants soient ici remerciés.

Si ce vote rassure les associations palliatives wallonnes quant à leur pérennité, elles resteront attentives, par la voix de la FWSP, au texte du futur arrêté d'exécution... tout aussi capital pour un fonctionnement serein et efficace.

Consultez le communiqué de presse de la Ministre Greoli.
Consultez le rapport du Parlement wallon 
  

 

LA COMMISSION DES UNITES DE SOINS PALLIATIFS DE LA FWSP PUBLIE DANS LA REVUE MEDECINE PALLIATIVE 26 avril 2019

Cover MedPalliative Volume18'15 ans d'activité en unités de soins palliatifs en Wallonie : compilation des données' , c'est sous ce titre que la revue Médecine palliative édite le dossier réalisé dans le cadre des travaux de la Commission des Unités de soins palliatifs de la Fédération Wallonne des Soins Palliatifs.

Fruit d'un long travail de compilation des données disponibles auprès des unités wallonnes, cet article dresse une analyse fine et pertinente de l'activité de ces services palliatifs et propose quelques perspectives intéressantes. La Fédération wallonne réitère ses remerciements à tous les membres de cette commission pour leur implication dans ce projet et se réjouit du dynanisme qui les anime.

Pour parcourir l'article, cliquez sur l'image ci-contre !

 

NEW - PROGRAMME D'ACTIVITES 2022 - PLATE-FORME DE LA PROVINCE DE LUXEMBOURG 10 novembre 2021 

PFLux Cover Programme2022

La Plate-forme de Concertation des Soins Palliatifs en Province de Luxembourg est heureuse de vous présenter son programme d'activités pour l’année 2022Vous y retrouverez les différents niveaux de formation et les offres des diverses activités proposées par l'association.

Cliquez sur la couverture pour en savoir plus !

Plus d’info : 084 43 30 09 – Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.  

 

QUE DIRE DE LA VIEILLESSE ? DES RESIDENTS FONT LE TOUR DE LA QUESTION - 21 février 2019

PSPPL Que dire de la vieillesseQue dire de la vieillesse ? Des résidents font Le Tour de la Question.
Nathalie Legaye et Véronique Magermans

Depuis quelques années, la Plate-Forme des Soins Palliatiifs en Province de Liège (PSPPL) anime des ateliers mensuels de discussions à visée philosophique avec des personnes âgées qui vivent en MR-MRS. Ces animations ont pour objectif d’ouvrir la parole sur des sujets variés… Le thème du « vieillir » fut souvent plébiscité.
Depuis trois ans, la PSPPL anime « Le Tour de la Question » à la Résidence Notre-Dame de Lourdes. Cette expérience questionne les représentations que nous avons des personnes âgées et les images qu’elles ont d’elles-mêmes et interroge la place donnée dans notre société aux sujets vieillissants…
Grâce au soutien du Centre de Dynamique des Groupes et d’Analyse Institutionnelle, la PSPPL vient d’éditer un condensé de ses réflexions dans un livret intitulé « Que dire de la vieillesse ? Des résidents font le Tour de la Question ». Cet outil est avant tout une invitation à repenser individuellement le « vieillir » et à ouvrir un débat collectif, voire institutionnel, sur la place que nous donnons à la parole des seniors et sur l’importance que nous lui accordons. Pour ceux et celles qui souhaiteraient s’essayer à la mise en pratique des discussions à visée pédagogique, il fournit des repères intéressants.

Pour en savoir plus, cliquez sur l'image ci-dessus !

 

UNE IDENTIFICATION PLUS PRECOCE DU PATIENT PALLIATIF AVEC L'ECHELLE PICT - 20 novembre 2018

La Fédération Wallonne des Soins Palliatifs se félicite de la publication au Moniteur belge de critères permettant d’identifier un patient palliatif à un stade plus précoce de sa maladie (AR du 21 octobre 2018).

L’échelle PICT, élaborée dans le cadre d’une collaboration entre le secteur palliatif et les universités*, est simple d’utilisation pour les prestataires de soins. Alors que la première question de l’outil évalue directement la vulnérabilité du patient ("Seriez-vous surpris si votre patient venait à décéder dans les six à douze prochains mois ?"), les deux questions suivantes se réfèrent à des critères de fragilité et d’incurabilitéL’échelle PICT permet de se détacher du critère d’espérance de vie de moins de trois mois, qui était jusqu’à présent déterminant pour l’accès aux soins palliatifs et aux différentes aides pour les patients palliatifs.

La FWSP espère que les modalités d’utilisation de cet instrument seront rapidement définies, et ce parallèlement à l’adaptation des critères d’accès aux différentes aides (forfaits palliatifs, remboursement des prestations médicales, critères d’intervention des équipes palliatives…). De même, la FWSP attend que la seconde partie du PICT puisse également être rapidement opérationnelle, afin de pouvoir offrir des soins palliatifs, de manière progressive et adaptés aux besoins des patients, conformément à la loi votée à l’unanimité…

* Etude PICT – Desmedt M., Identification du patient palliatif & attribution d’un statut lié à la sévérité des besoins : de l’usage d’un nouvel outil, le PICT, Cliniques universitaires Saint-Luc, 2016.

 

LA MORT FAIT PARTIE DE LA VIE : L'ECOLE EN PARLE ! - 31 octobre 2018
Dossierpeda 2018 T1

Un dossier pédagogique qui aborde le cycle de la vie pour parler de la mort avec les enfants.

Naturellement, l’enfant pose des questions existentielles : pourquoi vieillit-on ? Pourquoi meurt-on ?… L’enseignant, qui a des compétences et qui est une personne de confiance pour l’enfant, est capable d’accompagner ses interrogations.

Les plates-formes de soins palliatifs wallonnes, en collaboration avec la Fédération, ont conçu le dossier pédagogique « La mort fait partie de la vie, l’école en parle ! » pour soutenir les acteurs scolaires qui souhaiteraient parler de la mort avec les enfants et non parler de la mort aux enfants… L’outil favorise le dialogue et permet aux enfants de trouver leurs propres réponses… Il propose des repères psychologiques et culturels mais aussi de nombreuses activités pédagogiques qui permettent d’aborder la mort à travers le cycle de la vie des végétaux, des animaux et des êtres humains.

L’outil se veut préventif. Il est donc à utiliser en dehors de toute situation de crise.

Dès ce mois de novembre, un exemplaire de chaque outil sera distribué gratuitement à chaque école par les plates-formes. Les enseignants pourront s’adresser à leur plate-forme pour en obtenir davantage.CarnetEnfant5 8 2018 CarnetEnfant8 12 2018

Les outils sont également disponibles au téléchargement :

La Fédération et les plates-formes wallonnes de soins palliatifs remercient vivement toutes les institutions, associations, fondations et anonymes qui ont permis à ce projet d’aboutir tant pour leur soutien financier que pour leurs précieux conseils et commentaires avisés, et notamment : l’Abbaye Notre-Dame de Scourmont, l’Asbl de Notre-Dame d’Orval, la Coopérative Cera, la Fondation Cyrys de Dinant et la Province de Luxembourg.

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 Suivant > Fin >>

Page 5 sur 7