Accueil Aides et soutien Aides financières Congés pour assistance médicale
Congés pour assistance médicale Imprimer Envoyer

Pour assister un membre de votre famille gravement malade, vous bénéficiez d'une interruption de carrière dans le cadre d'un congé pour assistance médicale.

Pour assister ou donner des soins à un membre de votre ménage ou de votre famille (jusqu'au 2e degré) souffrant d'une maladie grave, il est possible de suspendre totalement ou partiellement votre activité professionnelle tout en percevant une allocation.

 

Qu'appelle-t-on maladie grave?

Toute maladie ou intervention médicale jugée comme telle par le médecin traitant et pour laquelle ce dernier est d’avis que toute forme d’assistance sociale, familiale ou psychologique est nécessaire pour la convalescence.

Qui peut bénéficier de cette interruption de carrière?

C'est un droit pour la plupart des travailleurs.
Mais si vous travaillez dans le secteur public, dans l'enseignement ou dans une entreprise publique autonome, informez-vous auprès de votre service du personnel.

Trois formes d'interruption de carrière

  • L'interruption complète
  • La réduction des prestations à 1/2 temps
  • La réduction des prestations d'1/5 temps

L'interruption complète
Vous interrompez complètement votre activité professionnelle par périodes de minimum 1 mois à maximum 3 mois (que vous travailliez à temps plein ou à temps partiel).
Les périodes d'interruption peuvent être prolongées de manière consécutive ou non jusqu'à 12 mois maximum.

La réduction des prestations à 1/2 temps
Si vous travaillez au moins à 3/4 temps, vous pouvez réduire vos prestations à mi-temps par périodes de minimum 1 mois à maximum 3 mois.
Les périodes d'interruption peuvent être prolongées de manière consécutive ou non jusqu'à 24 mois maximum.

La réduction des prestations d'1/5 temps
Si vous travaillez à temps plein, vous pouvez réduire vos prestations d'1/5 temps par périodes de minimum 1 mois à maximum 3 mois.
Les périodes d'interruption peuvent être prolongées de manière consécutive ou non jusqu'à 24 mois maximum.

Exception à la durée
Si le congé est demandé pour un enfant de moins de 16 ans qui est exclusivement ou principalement à votre charge et que vous êtes isolé (c'est-à-dire vous habitez exclusivement avec un ou plusieurs enfants à charge), la durée du congé est double (24 mois pour l'interruption complète, 48 mois pour l'interruption partielle).

Marche à suivre

  • Demander une attestation à votre médecin traitant indiquant que vous êtes disposé à assister ou à donner des soins à la personne gravement malade ;
  • Avertir (par courrier recommandé) votre employeur de votre intention de prendre ce congé ;
  • Demander les allocations compensatoires : compléter les formulaires ad hoc et les envoyer au service "Interruption de carrière" du bureau de l’ONEM de votre domicile.

Les informations complètes... consulter la brochure de l'ONEM